Hello traveler !

Oui je sais que je vous gâte beaucoup ces derniers jours. Je suis de retour pour une nouvelle découverte encore plus émouvante que les précédentes (vous comprendrez pourquoi dans la suite.)

Nous allons à la découverte d’une superbe île dans le sud du Sénégal ; il s’agit des îles du Sine Saloum.

Le Sine Saloum est une région naturelle qui se trouve au Nord de la Gambie et au sud de la Petite-Côte au Sénégal. Sa superficie est de 180 000 hectares. Il s’agit d’un delta formé par la confluence de deux fleuves que sont le Sine et le Saloum. Il y a bien longtemps, les royaumes sérères du Sine (capitales : Diakhao, Mbissel) et du Saloum (capitale : Kahone) étaient rivaux. Depuis 1984, deux régions administratives, le Kaolack et le Fatick, ont été créées.

Alors comme d’habitude, ce voyage fut organisé par mon ami Ziggy les 14 et 15 Septembre 2019 au tarif de 60.000. Ce tarif inclut le transport, le logement, la restauration et les activités.

A 3h de route environ de Dakar, nous avons pris le départ aux environs de 9h (le retard est toujours présent dans la peau de certains voyageurs). Nous avons effectué un premier arrêt dans la région de Fadial pour visiter l’un des plus grands baobabs d’Afrique.

Pour la petite histoire, il est âgé de plus de 850 ans et servait de cimetière pour les anciens griots parce que vu qu’ils ne cultivaient pas le sol, ils se disaient que ça rendrait la terre infertile.

A l’intérieur du baobab (oui j’y suis entrée) nichent des chauves-souris. L’humidité et l’odeur qui s’y dégageaient ont quand même rendu l’expérience un peu dégoutante ; néanmoins j’ai quand même pris le temps de faire mon vœu.

Une fois notre visite terminée, à quelques kilomètres se trouvait notre hôtel pour le week end. Nous avons séjourné à l’hôtel le cordon bleu qui est dans un style de case avec 2 piscines et un restaurant. Nous avons été installés et ensuite nous nous sommes rendus au restaurant pour déjeuner.

 

Malheureusement en matière de restauration ils sont vraiment nuls. Les portions sont dérisoires, et pour couronner le tout, le service était médiocre.

Il y a même eu des clashs tellement le service n’était pas à la hauteur. Je vous épargne les détails mais croyez moi c’était assez frustrant surtout qu’on avait tous très faim.

Pour poursuivre notre aventure, nous devrions nous rendre sur l’île de Malordj en pirogue mais malheureusement nous n’avons pas pu arriver à destination à cause de la météo lunatique que nous subissons ses derniers jours au Sénégal eh oui ! La pluie. Nous nous sommes donc arrêté en chemin, le temps qu’elle se calme et ensuite nous avons fait le tour des bolongs et sommes passés devant l’île aux oiseaux. J’ai beaucoup aimé cette balade. Elle était si paisible et reposante et on pouvait vraiment respirer de l’air frais et pur.

De retour sur l’île, le diner s’est plutôt mieux passé que le déjeuner. La gérante a essayé de rattraper le coup (par rapport au service)mais franchement les portions sont vraiment à revoir.

Ensuite il y a eu un petit spectacle avec certaines femmes des villages environnants. Elles ont dansé et nous ont même fait une petite simulation d’une cérémonie de mariage que j’ai trouvé très belle. Peu de temps après, il y a eu le networking (you already know), la meilleure partie des voyages pour moi et laissez-moi vous dire l’Afrique regorge de vraies têtes pensantes de projets palpitants tant dans le social que dans la technologie ; ce fut un merveilleux moment.

Le lendemain matin, nous avons pris le petit déjeuner. Nous nous attendions à un buffet ; je crois que j’ai même rêvé que je me serais régalée et au moins combler le vide de la veille mais gros FLOP ! Pas de buffet. Honnêtement jusque-là je me disais il y a de l’espoir, ils vont peut-être nous mettre des petits paniers de viennoiserie et tout mais non, il proposait juste du pain, du beurre, du fromage la vache qui rit, du thé et ou du café. Même pour avoir des simples omelettes nous devions commander en supplément puisqu’elles n’étaient pas comprises dans notre formule. Sur ce coup je crois que la gérante a dû avoir eu pitié et nous a offert les omelettes (une vraie bénédiction cette dame).

Après ce 3ème épisode de déception culinaire, nous avons fait un agréable tour en charrette qui s’est très bien déroulé : nous avons vu les plantations des villageois (moringa, haricot…), nous sommes passé devant des rizières. Ca fait énormément de bien de voir autant de verdures.

Le dernier arrêt s’est fait devant la maison de Léopold Sédar Senghor que nous n’avons malheureusement pas eu la chance de visiter parce qu’elle était fermée (c’est à refaire si je me trouve dans les environs un de ces jours).

Notre voyage s’est ainsi achevé avec une magnifique ambiance dans le bus au retour, nous avons même eu droit à des free-styles (Emzi Babess sur youtube). Une fois à Dakar nous avons rattrapé nos kg perdus (non je n’abuse pas, on a vraiment perdu des kg) avec un bon atieke alocco poulet. Food is bae (n’oubliez jamais).

En somme, ce fut un super weekend. Excepté les désagréments au niveau de l’alimentation, j’ai rencontré des personnes formidables aux multiples passions et il y avait du fou rire au menu.

 

Si cela vous intéresse, Ziggy organise un autre trip les 05 et 06 octobre 2019 au désert de lompoul. Si vous vous demandez à quoi vous attendre, vous pouvez relire mon article sur Le désert de lompoul.

11 Comments

  1. Br. Lawson 29 septembre 2019 at 11:46

    Hello Lady,

    On arrive à voyager facilement en parcourant ta plume. D’un œil avisé, tu sais partager tes sensas ainsi que la chaleur du coin. Merci de nous faire découvrir ton univers, Lady.

    Reply
    1. Solenne H. 29 septembre 2019 at 18:45

      De rien c’est un pur plaisir

      Reply
    2. Solenne H. 29 septembre 2019 at 18:45

      De rien c’est un pur plaisir

      Reply
  2. Ziggy 27 septembre 2019 at 13:11

    Merci beaucoup pour le partage d’expérience Naomi. Toujours un plaisir de t’avoir dans le groupe

    Reply
    1. Solenne H. 27 septembre 2019 at 13:58

      De rien Ziggy.. A la prochaine

      Reply
  3. John 27 septembre 2019 at 12:34

    Toujours intéressant de lire tes articles..

    Reply
    1. Solenne H. 27 septembre 2019 at 12:39

      Merci Jules

      Reply
  4. Emile 27 septembre 2019 at 11:40

    Très intéressant!!
    Force a toi ✌

    Reply
    1. Solenne H. 27 septembre 2019 at 11:55

      Merci Emile

      Reply
  5. Raissa 27 septembre 2019 at 10:36

    Tout un voyage en un article… merci à toi

    Reply
    1. Solenne H. 27 septembre 2019 at 11:03

      De rien ma belle , cela me fait plaisir

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *